Splendide Géologie Alpine

pierra mentaLa géologie et les paysages expliqués simplement à tous, cela peut être vivant et enrichissant ! C’est en tout cas ma conviction de géologue qui aime transmettre et partager sa passion des cailloux, et c’est aussi mon expérience depuis 2008 lorsque je raconte entre Beaufort et Roselend, ou bien depuis le Col du Joly, l’histoire du massif du Beaufortain… en 10 cailloux.

Les cailloux racontent l’histoire d’un territoire et sont la base de la biodiversité dans les sols qui les recouvrent. Ils sont la clé pour comprendre le modelé des paysages qui nous entourent. Nous avons de la chance en Beaufortain ! Tous les types y sont représentés ; les cailloux profonds de l’écorce terrestre : granites, péridotite ; des roches volcaniques : basaltes ; une palette de roches sédimentaires : dolomie, gypse, grès, conglomérats, calcaires et schistes argileux ; et des roches déformées, transformées : gneiss, micaschistes, et aussi le tuf ! (cargneule pour le géologue). Ce pourrait-être une belle idée de les rassembler et de souligner cette diversité dans un « jardin des gros cailloux du Beaufortain » au cœur d’un petit espace vert !

Du vieux socle recouvert par les sédiments de la mer alpine, aux traces d’ouverture du petit océan valaisan, de sa fermeture, et celles de la collision Afrique – Europe, responsable de la création de l’arc alpin, tout se conjugue en Beaufortain pour raconter une belle histoire illustrant par des paysages « qui parlent » les phénomènes de la tectonique des plaques !

miravidiComprendre un peu mieux la géologie du Beaufortain, c’est aussi comprendre le positionnement des hameaux, tels les Cernix, les Ville-Dessus ou Beaubois, tous les trois sur des vieux schistes plus tendres, à l’érosion glaciaire que les granites d’Outray et de Beaufort contre lesquels ils sont adossés, ou bien le hameau du Bersend sur le replat d’un verrou glaciaire du granite de Beaufort qui barrait la vallée du Doron. Comprendre la barre calcaire du Rocher du Vent replissée sur elle-même… comprendre l’origine du Plan de la Lai suite au retrait des glaciers… Comprendre le massif du Mirantin qui vient disparaître sous les Saisies et le village d’Hauteluce et celui du Mont-Blanc qui s’enfonce sous la crête des Gittes !

GDB photo 4La structure « Beaufortain Géo Découvertes », crée en 2012, souhaite porter des projets pour valoriser en Beaufortain la géologie comme un patrimoine en lien avec son environnement.

La première contribution fut de participer avec un coin géologique au nouveau circuit de la Coopérative laitière du Beaufortain, expliquant avec une animation et un paysage, illustré de cailloux, l’origine du massif du Beaufortain et le lien avec des alpages de qualité .

En cours :

  • édition avec le BRGM d’une carte géologique simplifiée du massif du Beaufortain,
  • contribution à l’explication des paysages pour la PSD autour du lac de St Guérin,
  • édition des Actes du premier Géofestival® sur la géologie des barrages,
  • la préparation pour l’été 2013 du 2ème Géofestival® du Beaufortain sur le thème « des pierres et des hommes en Beaufortain »,
  • discussion avec l’inspecteur d’académie pour envisager une mallette pédagogique sur le Beaufortain pour  les programmes SVT de collège et lycée,

Et en projet:

  • un petit livre sur les 25 curiosités géologiques du Beaufortain, avec le BRGM
  • une Géo Route, pour expliquer simplement cette très belle coupe géologique des Alpes reliant  Albertville à Bourg-St Maurice,
  • explication de beaux panoramas du massif
  • panoramas géologiques autour des refuges…
  • et pourquoi pas un jour un film 3D avec vues aériennes pour illustrer la genèse des Alpes à partir des massifs du Mont-Blanc et du Beaufortain !

Vivre toujours plus enraciné, rester curieux de ce qui nous entoure, voir, lire et comprendre toujours plus les paysages nous environnant au quotidien… passionné des cailloux et du Beaufortain, j’apprécie, à ma place, si je peux un peu y contribuer !

Gilles De Broucker.